1

Concours Selfie #jaimemaville

Dans le cadre du Festi’jeunes 2021, Le service Éducation de la Ville de Seclin organise un jeu concours #jaimemaville du 20 au 30 septembre 2021.

L’objectif de ce concours est d’inviter les Seclinois, jeunes et moins jeunes à “re” découvrir et faire découvrir leur ville. Sur le principe du selfie, le lieu où la photo sera prise devra être impérativement un lieu public sur Seclin.

Principe du jeu : Les participants sont invités à faire preuve d’originalité en réalisant un autoportrait dans un lieu identifiable de la ville de Seclin. Le selfie peut mettre en scène plusieurs personnes.

Le concours se déroule selon trois catégories :
– la nature (exemple : la voie verte, les parcs et jardins, …)
– le patrimoine et street art (monuments et bâtiments historiques, art urbain,…)
– lieux insolites et fun (photo mise en scène, déguisement, créatif, …)

Retrouvez les modalités ainsi que le règlement ci-dessous.

Renseignements : Point Information Jeunesse – 5 allée de la Vinaigrerie 59113 Seclin – 03.20.96.29.01 – pij@ville-seclin.fr




Prévention Jeunesse

Depuis 2005 la ville de Seclin met en œuvre avec des partenaires et notamment le Département du Nord des dispositifs de prévention auprès des jeunes.

Ce travail de prévention jeunesse se décline à l’échelle du territoire de la commune, avec certaines spécificités.

Deux associations interviennent dans la ville en relation avec les services enfance jeunesse insertion et politique de la ville.

  • Le CIPD (Conseil Intercommunal de Prévention de la Délinquance) Oxygène pour aider les 12- 25 ans et leurs familles en proposant un accompagnement individuel ou collectif concernant des questions de Santé, dépendances, de suivi individuel mais aussi pour du théâtre d’intervention “déclencheur” de débat au sein du collège Jean Demailly et du lycée professionnel des Hauts de Flandre.
  • L’association FCP (Formation-Culture-Prévention) pour aider les 11-17 ans et leurs familles au sein du quartier de la Mouchonnière. En proposant un accompagnement individuel ou collectif concernant des soucis de déscolarisation, de recherche de stages, d’emplois, d’insertion sociale. Par un travail de rue, une permanence par semaine au sein de la Maison des Acteurs de Promotion de la Santé.